Les mondes de l'apprentissage, entre qualité du travail, temporalités et autonomie chez les apprentis en CAP - Cnam - Conservatoire national des arts et métiers Access content directly
Conference Papers Year : 2019

Learning’s worlds, between quality of work, temporalities and autonomy for apprentices

Les mondes de l'apprentissage, entre qualité du travail, temporalités et autonomie chez les apprentis en CAP

Abstract

The apprenticeship contract is a pathway to professionalization for young people from the age of 16 which tends to develop, but who faces a high rate of breaks in contracts. To understand the reasons, an ergonomic diagnosis was conducted on the basis of observations in companies and within an Apprentice Training Center (ATC), and interviews with apprentices and professionals (institutional bodies, teachers, Apprentice Instructors: AI). The results highlight three families of situations in which there are differences of logic between the company’s world and the ATC’s world: quality and the criteria of a well done job, paradoxical temporalities, and apprentices’ autonomy. Learning appears as a compartmentalized system in which these gaps are neither analyzed nor debated between the different worlds. The apprentice is the only carrier of the contradictions, and the trade-offs he/she implements can sometimes be limited or demanding, leading to school drop-outs. Establishing "inter-world" spaces in which the contradictions experienced by apprentices in the workplace are debated would both prevent breach of contract and develop an enabling learning environment.
Le contrat d'apprentissage est une voie d'accès à la professionnalisation pour les jeunes dès 16 ans qui tend à se développer, mais qui est confronté à un taux de ruptures de contrats élevé. Pour en comprendre les raisons, un diagnostic ergonomique a été conduit sur la base d'observations en entreprise et au sein d'un Centre de Formation d'Apprentis (CFA), d'entretiens avec des jeunes et des professionnels (institutionnels, enseignants, Maîtres d'Apprentissage : MA). Les résultats mettent en évidence trois familles de situations dans lesquelles s'expriment des écarts de logique entre le monde de l'entreprise et le monde du CFA : la qualité et les critères d'un travail bien fait, des temporalités paradoxales, et l'autonomie des apprentis. L'apprentissage apparaît comme un système cloisonné dans lequel ces écarts ne sont ni analysés ni débattus entre les mondes en présence. L'apprenti est le seul porteur des contradictions, et les régulations qu'il met en oeuvre peuvent parfois être limitées ou coûteuses, conduisant à des phénomènes de rupture. Instaurer des espaces « inter-mondes » dans lesquels les contradictions vécues par les apprentis dans le travail soient débattues permettrait à la fois de prévenir les ruptures et de développer un environnement d'apprentissage capacitant.
Fichier principal
Vignette du fichier
acte-99-self-2018.pdf (88.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03258017 , version 1 (11-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03258017 , version 1

Cite

Crimilda Chust, Vanina Mollo, Pierre Falzon. Les mondes de l'apprentissage, entre qualité du travail, temporalités et autonomie chez les apprentis en CAP. 53e congrès de la SELF. L’ergonomie à quelles échelles ? Quelles pratiques pour quelles tailles d’entreprises et d’établissements publics ?, Gabriel Carballeda & Thierry Viallesoubranne (ETHNA), Oct 2018, Bordeaux, France. ⟨hal-03258017⟩
87 View
53 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More